• Cette année, beaucoup de rosiers ont subi des attaques de pucerons et parfois sévères. 

    J'ai attendu que les auxiliaires interviennent mais ça a mis pas mal de temps.

    Aucune coccinelle n'est intervenue sur ce rosier et ce sont essentiellement des syrphes qui ont commencé à nettoyer donc à manger les pucerons et en particulier les larves. Ce sont elles qui sont actives et non les adultes qui sont floricoles.

     j'ai observé différentes espèces de syrphes

     

    D'autres "auxiliaires" permettent aussi de réguler les infestations de pucerons

    Ce puceron a été parasité par un champignon entomopathogène

    Au centre, une momie : il a été parasité par un micro guêpe généralement du genre Aphidius. Une guêpe se développe à l'intérieur de son corps

    Ce puceron est parasité par une guêpe du genre praon

    Sur des rosiers développés, il est souvent inutile de traiter car d'autres vont intervenir à votre place


    votre commentaire