• J'ai choisi aujourd'hui de faire un point sur mes hôtels à insectes et de vous montrer leur utilité.

    J'en ai installé plusieurs dans le jardin. Les premiers sont de simple rondins de bois que j'ai ramené de mon ancienne maison.

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    Ils ont servi mais dans ce nouveau jardin, les trous restent désespérément vides.

    Le 2e hôtel qui a trouvé sa place dans le jardin est un cadeau de Noël.

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    En été, il est souvent complet !

    D'autres, tous de fabrication maison, ont complété la "capacité d'accueil".

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    Pourquoi cet article ?

    C'est en regardant le taux d'occupation de mes nichoirs et sensibles par mon métier aux pollinisateurs et à leur préservation que j'ai décidé de vous parler des pollinisateurs sauvages. Un plan national de sauvegarde est d'ailleurs en cours.

    En effet, il n'y a pas que les abeilles mellifères ou encore appelées domestiques qui sont en danger (sujet buzz pour la presse en tout genre). Les apiculteurs savent l'élever et donc la réintroduire dans un milieu.

    Pour les abeilles sauvages ou solitaires, ce n'est pas possible et elles sont donc beaucoup plus sensibles à l'environnement. Elles doivent faire face à la disparition de leur nourriture (certaines espèces se nourrissent que d'une seule espèce : elles sont monolectismes), à la disparition de leurs sites de nidification, au changement climatique et elles subissent aussi de plein fouet l'impact de l'agriculture et de l'activité humaine.

    Sans parler des bourdons, des papillons qui ont besoin aussi de notre aide : Vigienature.

    Dans notre jardin, nous pouvons participer à la sauvegarde des abeilles sauvages en installant des hôtels à insectes. Il est vrai qu'ils n'auront qu'une action sur les abeilles cavicoles alors que ce sont les abeilles terricoles (qui pondent dans la terre) les plus nombreuses.

    Il existe un guide qui permet d'observer ses nichoirs : Identification des abeilles sauvages à partir de votre nichoir

    Je l'ai utilisé pour vérifier l'efficacité des différents nichoirs du jardin.

    Sur cette photo, les cannes de bambou ne sont pas bouchées avec les mêmes matières. On peut voir de la terre (gris), de la résine (jaune) et un agglomérat de feuilles (rouge-marron)

     Sensibilisation au abeilles sauvages

    Différentes espèces ont donc pondu dans ce nichoir dont l'osmie cornue qui utilise de la terre.

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    Sensibilisation aux abeilles sauvages

    Comme des cannes sont operculées avec de la résine, des Hériades ont aussi élu domicile dans mon jardin.

    Sensibilisation au abeilles sauvages

    Ici, ce sont des brins de paille qui ont été utilisés. D'après le guide, ce serait l’œuvre d'une guêpe : Isodontia mexicana.

    C'est à votre tour d'aller observer vos nichoirs happy.

    Sensibilisation au abeilles sauvages        Sensibilisation au abeilles sauvages

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique