• Remise en cause des hôtels à insectes

    Via mon réseau professionnel, j'ai eu connaissance d'un article scientifique publié dans la revue Acta Oecologica (Bee hotels host a high abundance of exotic bees in an urban context, B Geslin and al.) qui montre l'inutilité des hôtels insectes en milieu urbain comme outils pour aider à la conservation des abeilles sauvages.

    Voilà un extrait du résumé de l'article :

    Dans cette étude, nous avons installé 96 hôtels  dans les parcs publics de Marseille (France) pendant un an et suivi leur utilisation comme substrat de nidification par la faune locale. L'espèce la plus abondante qui a émergé des hôtels  était l'espèce d'abeille exotique Megachile sculpturalis, représentant 40 % de tous les individus. De plus, nous n'avons détecté que quatre espèces d'abeilles indigènes appartenant toutes au genre Osmia. Plus inquiétant encore, nous avons constaté une corrélation négative entre la présence de M. sculpturalis dans les hôtels à insectes et la présence d'abeilles indigènes. Une hypothèse pour expliquer ce résultat pourrait être liée au comportement territorial et agressif décrit de M. sculpturalis envers les nids construits par la faune indigène.

    Cette abeille squatteuse comme a été surnommée l'abeille Megachile sculpturalis est d'ailleurs signalée dans Viginature (une abeille squatteuse s'installe en France)

    Megachile sculpturalis - Hyménoptères - Quel est cet animal ?

     Viginature : critère pour l'identifier

    Extrait de l'introduction de l'article de Viginature : cette abeille de la famille des Mégachile se distingue notamment de ses semblables par un curieux comportement. Pour se loger, il lui arrive de venir squatter le nichoir d’autres abeilles sauvages dans le bois mort le plus souvent. 

    Je vous laisse voir la suite vu que j'ai mis le lien au-dessus de la photo. Vous allez voir qu'elle n'est pas cool ...

    De toute façon, il faut savoir que 70 à 80 % des abeilles sauvages sont terricoles c'est-à-dire qu'elles nidifient dans le sol.

    Remise en cause des hôtels à insectes

    Nid d'abeilles sauvages observé en bordure de champ

    Donc les hôtels à insectes ne sont utiles qu'à 20 % d'entre elles et notamment pour les abeilles du genre Osmia.

    Remise en cause des hôtels à insectes

    Remise en cause des hôtels à insectes

    Dans mon jardin qui n'est pas en milieu urbain, j'ai installe plusieurs petits hôtels à insectes. Il ne me semble pas que cette usurpatrice loge chez moi mais je vais surveiller. J'ai surtout des osmies cornues et quelques mégachiles.

    Remise en cause des hôtels à insectes

    (photo de 2014 - il s'est dégradé depuis)

    Dessiner le monde des introvertis (Article Invité)

     gif bonne lecture

    Pour info : un vieil article retrouvé : sensibilisation-aux-abeilles-sauvages


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique