• Le petit dernier

    Bien avant de finaliser le massif "aux tuyaux"(voir mes rubriques précédentes), je pensais déjà à son prolongement. Pour ne pas me casser le dos, j'ai utilisé la technique de la lasagne.

    En fin d'hiver, j'ai posé directement sur le gazon des cartons à la forme du massif. Dessus, nous avons au fur et à mesure déposé une couche de nos déchets de tonte, une couche de cendres du poêle et autres déchets végétaux.

    Le petit dernier

    Les vers de terre et autres micro-organismes du sol ont ensuite bossé en décompactant et en aérant la zone.

    Avant la plantation, j'ai juste passé un coup de crochet et éliminé les adventices encore en vie. Cette technique a permis d'éliminer le chien dent, les trèfles et les véroniques. Par contre, le liseron et la potentille ont survécu.

    Vu les conditions désastreuses de cet été, je n'ai pas résisté en juillet à implanter les différentes plantes que j'achetais au fur et à mesure

    Le petit dernier

    Les plantes phares de ce massif sont :

    - le cornouiller jaune : Cornus stolonifera flaviramea. J'ai une petite faiblesse pour ces arbustes yes

    Le petit dernier

    - la sauge de Jerusalem ou Phlomis fructicosa que j'ai rapporté de Provence et qui semble bien supporter la "froidure du Nord"

    Le petit dernier

    - le rosier sericea pteracantha

    Le petit dernier

    - l'Euphorbe characias achetée en godet et qui prends déjà bien de l'ampleur

    Le petit dernier

    Ensuite, je l'ai habillé au fur et à mesure de mes trouvailles (à prix modiques) dans les jardineries

    Knautia macedonica

    Le petit dernier

    L'oranger du mexique : Choisyia ternata

    Le petit dernier

    mes deux heuchères qui souffre du manque d'ombre

    Le petit dernier Le petit dernier

    deux boutures de Geranium phaeum issues du jardin de mes parents et qui souffrent aussi de la trop forte luminosité

     

    Le petit dernier

    une bouture hémérocalle du jardin du voisin (elle doit être jaune - orange)

    une achillée à fleurs rouges qui ne portait pas de nom de variété

    Le petit dernier

     

     

    Le petit dernier

    Il me manque une plante au centre (matérialisée par le piquet bleu). La majorité des plantes présentes fleurissent blanc ou violet. Le phlomis était le seul à fleurir jaune, j'ai donc opté pour l'Hélénie à fleurs jaunes : H. autumnale pumilum magnificum.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :